Tout savoir sur la communication non verbale

La communication ne consiste pas seulement en ce que nous exprimons verbalement. Il existe également ce qu’on appelle la communication non verbale. Cette dernière joue un rôle fondamental dans certaines situations comme un entretien d’embauche. Comment peut-on définir la communication non verbale ? Quels sont les 10 signes de ce type de communication ? Quelle est son importance dans la communication en général ? Les réponses dans cet article.

La communication non verbale : qu’est-ce que c’est ?

Contrairement à la communication verbale, la communication non verbale peut se définir comme l’ensemble des interactions entre des interlocuteurs, mais sans échanger un mot. Il s’agit de gestes, d’attitudes, d’expressions faciales ou encore de mouvements du corps.

La communication non verbale n’est pas toujours volontaire, en ce sens que la personne n’est pas toujours consciente de ses faits et gestes ou de ses expressions. Toutefois, cette forme de communication véhicule un message et permet, mieux que la communication verbale, de cerner l’état d’esprit d’un interlocuteur.

La communication non verbale : quels sont les différents types ?

La posture debout ou assise

Un élément essentiel constituant une communication non verbale est la façon de se tenir debout. Ainsi, le fait de se tenir droit est un signe de bonne santé et de confiance. Cette posture est celle des leaders. Contrairement, avoir le dos courbé est synonyme d’un manque d’engagement.

La posture assise peut également révéler beaucoup de choses. Ainsi, une personne assise qui a le torse en avant, les pieds bien ancrés au sol et les jambes écartées cherchent notamment à convaincre et à contrôler la situation. Une personne ayant les jambes croisées et s’adossant à son siège émet un tout autre message.

Crédit Photo: Kampus Production via Pexels

L’apparence

L’apparence est la première impression que vous donnez à quelqu’un. Il donc important de la soigner surtout dans une situation comme la recherche d’emploi. Un interlocuteur remarquera tout de suite le caractère soigné ou négligé de celui qui se présente à lui.

À lire également :  Lettre de motivation : les règles à respecter pour bien la rédiger

Quand on évoque l’apparence, on parle des cheveux, du visage, de la tenue, mais également des accessoires comme les bijoux et les montres. Tous ces éléments peuvent influencer le jugement de l’interlocuteur.

La proximité

S’il y a un élément important qui définit une relation, c’est bien la distance. En fait, en tant qu’humains, nous avons tous une sorte de bulle de sécurité plus ou moins grande dans laquelle nous nous réfugions.

Une trop grande proximité avec son interlocuteur peut être perçue par ce dernier comme une menace ou une agression. D’un autre côté, une trop grande distance peut être sentie comme un outrage. Il faut ainsi adopter un certain équilibre.

Le contact corporel

Les contacts corporels en disent long sur le type de relation qu’on a avec un interlocuteur. Ainsi, une poignée de main ferme est une façon de dire à son interlocuteur qu’on est franc et direct. Une poignée molle dira le contraire.

Une poignée fuyante sera une marque d’arrogance ou de manque de considération. Tandis qu’une poignée de main trop serrée ou appuyée sera un signe d’une volonté de contrôler. Il en va de même pour une main posée sur une épaule.

La façon de s’exprimer et de parler

Outre les mots utilisés, c’est la façon de parler qui exprimera clairement vos intentions, votre caractère et vos vrais soucis à votre interlocuteur. La façon de parler inclut le volume, l’intonation, la prononciation et le débit.

Il est essentiel d’apparaître confiant, sans pour autant être arrogant ni manipulateur. Il faut trouver le juste équilibre comme avec le contact corporel.

À lire également :  Efficacité au travail: 10 outils incontournables

Les expressions du visage

Les expressions de notre visage font entrevoir nos émotions. Dans certains métiers, comme celui des commerciaux, il est important de maîtriser les expressions du visage, notamment avec le « poker face ».

En effet, tous les éléments du visage, les sourcils, les yeux et la bouche donnent diverses informations à votre interlocuteur. Différentes émotions s’y dessinent : la déception, la colère, la joie…

La communication non verbale : quelle importance ?

Selon le chercheur Albert Mehrabian, seuls 7% de nos communications sont verbales. 55% de nos communications passent par les expressions de notre visage et les mouvements de notre corps et 38% dépendent de la façon dont nous parlons.

Ces études nous montrent l’importance de la communication non verbale. Cette forme de communication est d’autant plus importante dans des situations particulières comme les négociations commerciales, un entretien d’embauche ou encore une présentation professionnelle.

Précédent

Des conseils pour vous lancer dans le commerce

Suisse : est-ce vraiment le paradis des jeunes entrepreneurs ?

Suivant

Laisser un commentaire