Lettre de motivation : les règles à respecter pour bien la rédiger

La lettre de motivation est une des pièces importantes que les recruteurs demandent lorsque vous postulez à un poste. Contrairement à ce que pensent certaines personnes, elle est toujours d’actualité malgré l’avènement du digital. En 2017, Dares a effectué un sondage ayant révélé que 60 % des employeurs exigent la lettre de motivation dans les dossiers de candidature. En effet, la lettre de motivation vient renforcer les informations qui figurent dans le CV. Sa bonne rédaction nécessite un certain nombre de règles et de normes à prendre en compte impérativement. Dans cet article, nous vous proposons des instructions pour élaborer votre lettre de motivation.

Processus pour la rédaction d’une bonne lettre de motivation

Dans une lettre de motivation, la concision et la clarté sont de mise. À cet effet, un plan en trois parties est à suivre.

  • Utiliser le « Vous »

Il est utilisé dans le tout premier paragraphe et permet de prouver au recruteur que vous maîtrisez la structure pour laquelle vous désirez travailler. Il ne s’agit pas de faire la genèse de l’entreprise. Il est plutôt question de se baser sur quelques points qui ont un rapport direct avec vos aptitudes professionnelles. À cette fin, vous pouvez vous servir du site web de la société qui recrute, de leurs différents comptes sur les réseaux sociaux, des dépliants de l’entreprise, etc.

  • Utiliser le « Je »

Il est utilisé dans le deuxième paragraphe. À ce niveau, le « Je » vous permets de montrer au recruteur que vous êtes fait pour le poste pour lequel vous candidatez. Vous pouvez donc vous focaliser sur quelques aspects professionnels énoncés dans le CV. Faites ressortir une information intéressante que l’employeur a envie de savoir. Mettez vos compétences en valeur en mettant l’accent sur des éléments qui témoignent de ce que vous avez le profil qu’il faut pour le poste.

  • Utiliser le « Nous »

Cette phase de la rédaction de la lettre de motivation vient mettre le premier et le deuxième paragraphe ensemble. En effet, il s’agit ici d’afficher ce en quoi vous serez utile une fois au sein de l’équipe de la société. Proposez des idées ou perspectives qui pourraient dynamiser le poste en synergie avec l’entreprise.

Bon à savoir : dans votre document, évitez d’être prétentieux sur vos compétences. Montrez au recruteur que vous avez le profil qui rime avec ses attentes. Remplissez soigneusement toutes les questions posées dans le formulaire d’annonce de recrutement.

Expériences professionnelles dans votre lettre de motivation

Ce n’est pas le lieu où vous allez étaler toutes vos expériences professionnelles. L’employeur se lasse vite lorsque votre lettre de motivation est trop chargée d’expériences. L’essentiel à dire dans la lettre de motivation est le résumé de votre parcours. Par ailleurs, vous pouvez expliquer brièvement ce qui a motivé votre départ de votre dernier poste pour faire face à d’autres défis.

Détailler les points manquants dans le CV

Face à votre employeur, vous avez la possibilité d’évoquer tous les points que vous n’avez pas pu insérer dans votre CV. Par exemple, vous pouvez mettre l’accent sur votre dynamisme, votre efficacité, votre assiduité, votre esprit d’équipe, votre esprit d’innovation. Ce sont des critères qui intéresseront votre recruteur. Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir.

Soigner la forme de votre lettre de motivation

Lors d’un entretien d’embauche, il n’est pas uniquement question d’être physiquement présentable, mais également de bien présenter sa lettre de motivation. Vous pouvez utiliser les caractères ordinaires de saisie avec une taille de 10 à 12. Faites la mise en forme et rédigez des paragraphes courts et espacés pour faciliter la lecture du document. Optez pour le format PDF lors de l’envoi en ligne par boîte électronique. Il est plus sûr et sécurisé pour que votre fichier conserve toute sa mise en forme. Enfin, précisez votre identité et celle de votre récepteur dans l’en-tête. Soyez vigilant afin d’envoyer le document à qui de droit.

Rédiger dans un vocabulaire correct et adéquat

Lorsque vous présentez une lettre de motivation truffée de fautes d’orthographe et de conjugaison, il est évident que vous réduisiez vos chances de réussite. En effet, selon des recherches menées en 2019 par OpinionWay, des candidatures ont été rejetées par 52 % des services des ressources humaines enquêtées. Pour cause, le faible niveau de langage. Enfin, mettez toutes les chances de votre côté, en évitant les erreurs grammaticales et syntaxiques. Séduisez votre recruteur par l’accroche. Optez pour des phrases simples.

Previous

Les 10 accroches à éviter dans votre lettre de motivation

6 points à éviter absolument en créant votre CV

Next

Laisser un commentaire