L’assertivité au travail : définitions et avantages

Le terme « assertivité » est l’un de ce qu’on entend dans le milieu du travail. Seulement, il peut parfois arriver qu’on n’en saisisse pas vraiment le sens. Dans cet article, vous trouverez des informations qui peuvent vous aider à mieux comprendre ce qu’est l’assertivité au travail et quels sont ses intérêts.

Le concept d’assertivité au travail

Définition de l’assertivité

Contrairement à ce que l’on peut penser, le mot « assertivité » n’a rien à avoir avec le verbe « asservir ». En fait, le mot « assertivité » vient de l’anglais « to assert » qui veut dire « affirmer » ou « s’affirmer ». Ainsi, le concept original vient du mot « assertiveness » qui veut dire « affirmation de soi ».

Le terme est apparu dans la moitié du XXe siècle. C’est le psychologue américain Andrew Salter qui l’a introduit. Il définit ainsi le terme par la capacité à s’exprimer et à défendre ses droits sans empiéter sur ceux d’autrui. C’est Éric Schuler qui ouvre la voie au concept en France en 1922 avec son livre « Comment s’affirmer – l’assertivité au quotidien ».

Crédit Photo: Rebrand Cities via Pexels

L’assertivité dans le milieu professionnel

Le concept d’assertivité a été au début utilisé dans la vie personnelle. Le concept a évolué et est devenu une méthode développée dans le milieu du travail. Ainsi, un comportement assertif au travail est un comportement qui n’est ni agressif ni passif. Il s’agit plutôt pour les employés d’une entreprise de s’affirmer et de gagner en confiance en soi. Cette démarche doit toutefois se faire dans le respect des supérieurs hiérarchiques et des autres collaborateurs de l’entreprise.

Un autre concept d’entreprise de l’assertivité est le management assertif. Ce type de management permet aux salariés d’avoir moins de retenue et de s’affirmer un peu plus. Le management par l’assertivité se base sur le concept du « gagnant-gagnant », la communication respectueuse ainsi que l’équilibre qui permet de chercher un compromis afin que tout le monde soit satisfait.

À lire également :  Se démarquer au travail: comment faire?

Les avantages de l’assertivité au travail

Les manques de communication ainsi que les non-dits sont les premiers responsables de la dégradation des relations que ce soit au sein d’une famille, dans un couple ou dans un cercle amical. Il en va de même dans le milieu professionnel. L’assertivité permet à chacun de s’exprimer et de donner son avis sur un sujet. L’assertivité permet ainsi de travailler en toute transparence, un concept important dans la vie d’une entreprise. Un salarié qui n’ose pas dire qu’il a trop de travail par exemple peut finir par avoir un burn-out, ce qui serait très problématique pour son supérieur et pour l’entreprise. L’assertivité peut prévenir ce genre de problème.

Par ailleurs, l’assertivité renforce la fiabilité des salariés d’une entreprise. Dans l’exemple précédent, le salarié qui n’a pas su dire non à une charge de travail supplémentaire ne peut pas réaliser correctement son travail, ce qui provoque l’insatisfaction de l’employeur non seulement envers lui, mais également vis-à-vis des autres employés. Ce qui dégrade la confiance de l’employeur envers ses employés et rend ces derniers peu fiables à ses yeux. Si l’employé en surcharge de travail était assertif, ce genre de problème aurait pu être évité.

En instaurant un management assertif au sein d’une entreprise, le bien-être des collaborateurs s’en trouve amélioré. L’exemple du salarié avec une surcharge de travail montre que le manque d’affirmation de soi peut conduire à des problèmes graves et être source de souffrance au travail. En effet, ne pas savoir dire non conduit souvent à accepter l’inacceptable. Ce qui conduit forcément à un stress supplémentaire et à un manque de productivité. D’autre part, les autres collaborateurs peuvent également en souffrir et voir leur stress augmenté dans la mesure où ils peuvent attendre des documents de l’employé qui est en surcharge de travail et qu’ils ne l’obtiennent pas à temps.

À lire également :  Comment demander et négocier une rupture conventionnelle ?

Comment être assertif au travail ?

Un travail sur soi est nécessaire si vous voulez devenir plus assertif. Il s’agit dans un premier temps d’identifier votre comportement et vos réactions. Les tests de personnalité peuvent s’avérer dans ce cas d’une grande aide.

Il s’agit également d’identifier vos besoins et de respecter ceux de vos collègues de travail. Votre manière de communiquer est également à voir. En effet, si vous voulez gagner en confiance, il vous faut parfois changer de vocabulaire et devenir moins agressif. Ainsi, vous devez apprendre à formuler toutes vos critiques de façon constructive en développant votre opinion tout en respectant celle des autres.

Enfin, quand les tests et les exercices ne suffisent pas, vous pouvez faire appel à un coach spécialisé dans la confiance en soi et l’affirmation de soi. Ce professionnel vous servira de guide et vous aidera à mieux vous exprimer.

Précédent

Comment souhaiter une bonne année à vos collègues : nos conseils

L’alternance à le vent en poupe

Suivant

Laisser un commentaire