4 bonnes réponses à la question "Parlez-moi de vous" en entretien d’embauche

Au cours du processus de recrutement, la phase de sélection sur dossier ou sur test est souvent suivie de celle de l’entretien. Il est donc capital de parvenir à faire bonne impression auprès du recruteur au cours de l’entretien. Cela passe forcément par une préparation minutieuse de cette phase. La question ”parlez-nous de vous” est devenue un classique et un incontournable des entretiens d’embauche. Savez-vous y répondre ?

Trouvez dans cet article quatre bonnes manières de mieux vous présenter au cours d’un entretien d’embauche.

Axez votre présentation sur trois principales qualités

Au cours de la préparation pour l’entretien, trouvez des adjectifs qui sauront vous présenter d’un point de vue global. Ces adjectifs doivent tourner autour de deux points essentiels. Il s’agit de vos compétences et de ce que vous comptez apporter de nouveau à l’entreprise après l’embauche.

Par exemple, vous pouvez choisir la créativité et l’autonomie. Ainsi, vous pouvez répondre de la manière qui suit. “Je suis une personne dotée d’une grande créativité. Durant près de 5 ans, j’ai eu à mettre cet atout au service de plusieurs structures de la place. Mon investissement dans le service marketing de ces entreprises a permis de repositionner plusieurs produits. Cette créativité ajoutée à mon autonomie fait de moi la personne toute désignée pour un poste de chef service marketing. Dans ce sens, j’ai d’ailleurs entrepris une analyse du marché…

S’il est possible, ajoutez des chiffres et des pourcentages à votre réponse. Les chiffres ont le don de convaincre plus facilement. Il faut rappeler également que le comportement compte aussi bien que votre discours. Vous devez être détendu, sûr de vous et avoir un ton convaincant.

Axez votre présentation sur vos réalisations précédentes

Dans ce style de réponse à la question, “parlez-nous de vous”, vous pouvez aussi utiliser un pitch de présentation. Il s’agit ici de miser davantage sur des éléments concrets. En effet, pour répondre vous devez parler de votre métier, de vos expériences précédentes, des compétences acquises, du nombre d’années d’expérience, et de vos compétences linguistiques.

Voici un exemple type de pitch de présentation. “J’ai commencé ma carrière professionnelle en 2008, en tant que juriste du droit social dans une institution internationale basée à Londres (cela sous-entend que vous parlez couramment l’anglais). Par la suite, j’ai été manager des ressources humaines pendant 6 ans dans un cabinet. Les années passées à ce poste m’ont permis, par exemple, de faire progresser par an, le CA de 20 %. J’ai également initié et conduit avec succès des projets de formations complexes au profit des travailleurs. Aussi, il y a deux ans, j’ai décidé de compléter ma formation avec un master 2 en management des ressources humaines“.

Il faut avoir à l’esprit que vous avez le pouvoir de donner une direction à l’entretien. Généralement, le recruteur cherche à creuser davantage les points que vous abordez. Ne dites donc rien que vous ne serez pas capable de développer et d’approfondir.

Structurez vos propos avec du storytelling

Il s’agit ici de raconter une histoire sur vous. En un mot, transformez votre CV en histoire digne d’intérêt. En effet, le storytelling est une technique de communication qui part d’un élément pour raconter une histoire sur une chose ou sur une personne. Ainsi, vous pouvez choisir de raconter votre histoire en partant de votre parcours, de vos difficultés professionnelles ou de votre vie personnelle. Toutefois, si vous penchez pour une histoire ayant comme ancrage la vie personnelle, l’événement que vous citez doit avoir un lien avec les compétences que requiert le poste.

Voici un exemple de storytelling : “en tant que marathonien, je suis un membre actif de l’association des sportifs de ma région. Dans cette association, je suis chargé de la gestion financière. Pour accomplir une telle tâche, je fais preuve de dynamisme et d’esprit de groupe. Aussi, je suis une personne dynamique et curieuse. Je ne trouverai donc aucun inconvénient à mettre ce savoir-faire à la disposition de votre entreprise, en tant que chargé des ressources humaines“.

Cette méthode de présentation de soi à l’avantage d’attirer particulièrement l’attention de l’employeur. En effet, ces informations ne figurent sûrement pas sur votre CV. Cependant, soyez fluide et naturel.

Parlez du passé, du présent et du futur

Certains experts recommandent de structurer votre discours autour du passé, du présent et du futur. Cette manière en trois paragraphes ressemble de près à la structuration d’une lettre de motivation. Commencez donc votre discours en parlant de votre situation actuelle.

Par la suite, référez-vous à un stage ou un poste que vous avez occupé dans le passé et qui est en rapport avec le poste pour lequel vous avez postulé. Pour finir, parlez de vos projets, et donc du futur. Il est essentiellement question à ce niveau, de montrer la valeur ajoutée que vous représenterez pour l’entreprise.

En voici une illustration : “inscrit en cours du soir, je suis une formation pour l’obtention d’un master en gestion des ressources humaines (présent). Ayant fait un stage de six mois après l’obtention de ma licence, j’ai pu faire des expériences fascinantes dans le secteur (passé). Je souhaiterais maintenant faire mes preuves dans une entreprise en plein essor comme la vôtre (futur)”.

Pour finir votre discours, vous pouvez parler, par exemple, des différentes qualités que votre ancien employeur vous trouvait.

Voilà donc quatre manières de répondre efficacement à cette question incontournable des entretiens d’embauche.

Article publié dans le dossier :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *