10 conseils pour trouver son futur métier

Dans la vie, se fixer des objectifs sur son futur métier est indispensable pour avancer. Trouver la formation ou les études universitaires qui vous correspondent est une étape essentielle qui va déterminer votre avenir. En effet, pour atteindre ces objectifs, il faut avant tout trouver la voie et le cursus pour y parvenir. Il est possible que vous n’ayez pas encore d’objectifs. Ne vous inquiétez pas, il est encore temps d’en trouver un. Voici 10 conseils pour trouver son futur métier.

1. Dites-vous que vous pouvez tout faire

Ne vous imposez pas de limite par rapport à ce que vous voudriez faire. Ne prenez pas en compte ce que les autres vous ont déjà dit, ce que vous avez fait auparavant, ou bien ce que vos parents voudraient que vous fassiez. C’est de votre vie qu’il s’agit et c’est vous qui décidez comment la vivre. Souvenez-vous que votre bonheur dépendra en grande partie du métier que vous allez exercer.

2. Visez haut

Dans un premier temps, ne pensez ni à l’argent ni aux contraintes géographiques. N’ayez pas peur de viser haut et faites une liste de tout ce que vous aimeriez faire. Pensez à des métiers qui pourront contribuer à votre épanouissement personnel puis financier. Bannissez les phrases comme : « je ne suis pas assez bon, pas assez capable pour faire cela ». En effet, une fois vous objectif trouvé, votre motivation pourra vous donner les capacités et la volonté nécessaires pour l’atteindre.

3. Soyez réaliste

Viser haut tout en étant réaliste n’est pas paradoxal. En effet, si vous n’élargissez pas vos pensées, votre choix sera limité et vous resterez longtemps mitigé. Vous pourriez par exemple penser que le bac ES ou L récemment obtenu ne vous permettra pas d’étudier la médecine alors que ce n’est pas du tout le cas. Vous pourrez toujours essayer les passerelles et vous réorienter. Que le bac ne soit pas une contrainte. Focalisez-vous sur votre objectif même si cela va nécessiter plus de temps.

À lire également :  Aborder sa seconde partie de carrière, quelles cartes jouer ?

4. Prenez le temps de vous connaitre vous-même

Prenez le temps de savoir ce que vous voulez vraiment faire par rapport à vos capacités. Demandez-vous ce que sont vos points forts, vos talents, vos aptitudes, quelles matières vous ont vraiment intéressé depuis votre enfance. Vous pouvez même faire des tests pour connaitre en quoi vous êtes bon. Il existe plusieurs questions que vous pouvez vous poser afin de mieux vous connaitre comme par exemple, aimez-vous travailler seul ou en groupe ?

5. Faites beaucoup de recherches et d’explorations

Peut-être que vous avez déjà une longue liste portant sur les métiers que vous souhaitez faire. Faites à présent des recherches par rapport à ces métiers qui vous intéressent. Allez visiter des salons et des portes ouvertes. Demandez l’avis des professionnels, des conseillers d’orientation, de vos amis et des personnes à qui vous aimeriez ressembler mais aussi n’hésitez pas à passer du temps sur internet.

6. Déterminer le secteur qui vous tient le plus à cœur

Si vous ne savez pas quoi faire comme métier plus tard, rassurez-vous c’est tout à fait normal d’être encore indécis sur le métier de votre vie à l’âge où on vient tout juste de terminer le lycée. Cependant, afin de déterminer ce que vous allez faire par la suite, il est important tout de même de choisir le ou les domaines que vous préférez. Il s’agit par exemple de l’informatique, le bâtiment, la chimie, l’industrie, le droit, la communication, l’enseignement, l’artisanat. Déjà, après avoir choisi un secteur, vous pouvez choisir les études supérieures à effectuer.

7. Faites aussi la liste des choses que ne voulez absolument pas faire

Parfois, nous regardons uniquement ce que nous aimons. Pourtant, parmi les choses à faire dans ces métiers, il peut arriver que vous en détestiez certaines. Par exemple, vous aimez les chiffres alors que vous n’aimez pas rester devant l’ordinateur. Dans ce cas-là, la comptabilité n’est pas faite pour vous. Cela vous aidera à mieux choisir votre option.

À lire également :  Comment demander et négocier une rupture conventionnelle ?

8. Le genre de formation que vous voulez faire

Etes-vous le genre de personne qui aime apprendre et qui est prêt à étudier durant plusieurs années ? Parfois, même si vous ne l’êtes pas vraiment, si vous aimez vraiment la filière que vous voulez poursuivre, vous pourrez y arriver. Par ailleurs, de longues études vous offrent un plus grand choix par rapport aux formations courtes sur un métier précis. Mais si vous savez déjà ce que vous souhaitez faire et que vous n’avez plus de temps à perdre, optez alors pour une formation professionnelle. Dans tous les cas, ayez au moins sept alternatives selon votre ordre de préférence. 

9. Faites une analyse du marché de l’emploi et des débouchés

Même si vous visez haut et que vous faites ce que vous aimez, il est tout de même important de se renseigner sur le marché de l’emploi. Si cela vous laisse un peu perplexe, vous pouvez opter pour des études qui offrent un choix de possibilité d’emplois plus large comme la gestion, ou l’école de commerce. En tout cas, puisque vous avez plusieurs choix sur votre liste, il suffit de supprimer les secteurs à risque.

10. Faites un plan de votre parcours

Une fois l’objectif de votre futur métier fixé, la liste des études ou formations à effectuer rédigée, il est temps de réfléchir à un plan. Par exemple, si vous faites ceci, que se passera t-il dans 2 ans, 5 ans voire plus ? Vous voyez-vous toujours en train d’étudier ou bien d’être déjà dans le monde professionnel ? Surtout, n’ayez pas peur de faire des erreurs. Vous pourrez toujours recommencer si vous avez fait le mauvais choix. L’essentiel est d’exercer le métier que l’on aime. 

Précédent

Comprendre le management transversal et l’adopter

Quels sont les dispositifs d’aide pour la création d’entreprise ?

Suivant