Comptable, une solution pour une reconversion professionnelle ?


-

Le comptable est un professionnel que toute entreprise doit avoir. Il accomplit des tâches importantes en matière de fiscalité et de gestion des comptes. Vous êtes intéressé par ce métier et pensez à effectuer une reconversion dans ce domaine ? C’est une bonne idée, surtout que vous pouvez faire financer votre formation. Quels sont les diplômes, les compétences et les qualités à avoir pour devenir comptable ? Quels critères remplir pour financer votre formation ?

Comment devenir comptable ?

Le métier de comptable est très encadré et pour le devenir, vous devez suivre certaines études et avoir des diplômes spécifiques. Vous devez avoir au moins un bac + 2 et vous avez le choix entre différents types de formations. Si vous voulez un diplôme de niveau bac + 2, vous avez le BTS CG (comptabilité-gestion). Vous pouvez le préparer après le lycée ou l’obtenir en suivant une formation en alternance dans une entreprise.

Pour le bac + 3, il y a le BUT GEA (gestion des entreprises et des administrations). Vous avez aussi la licence professionnelle métiers de la gestion et de la comptabilité. Par rapport à ce diplôme, vous pouvez choisir comme spécialité :

  • la fiscalité,
  • la comptabilité du secteur immobilier,
  • la gestion comptable et financière,
  • la révision comptable,
  • la comptabilité et gestion des associations…

Vous aurez également la possibilité de choisir le DCG, le diplôme de comptabilité et de gestion. Pour en savoir davantage sur le métier de comptable et les diplômes de niveau bac + 3, consultez des sites d’enseignement en ligne. Ils proposent souvent des formations dans différents secteurs. Ils vous permettent aussi de mieux découvrir le domaine dans lequel vous souhaitez faire votre reconversion professionnelle.

Après le niveau bac + 3, il y a le DSCG (Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion) qui est obtenu après un bac + 5. Il est très reconnu par la profession. Ce diplôme n’est pas forcément nécessaire, mais il vous permet d’accéder à de grands postes comptables au sein de grandes entreprises. Tout comme avec les autres formations, vous pouvez l’obtenir en alternance.

formation pour devenir comptable

Le bilan de compétences pour savoir si vous êtes un futur comptable

Les comptables doivent avoir des compétences professionnelles et des qualités spécifiques pour exercer parfaitement leur travail. Avant d’envisager une reconversion dans ce domaine, vous devez donc vérifier si vous remplissez les critères. Ainsi, le comptable doit maitriser les différents outils informatiques et les logiciels nécessaires pour le traitement comptable. Il doit également connaitre les normes en vigueur en matière de finance et de fiscalité.

À lire également :  Ce qu'il faut savoir sur la formation pour devenir coach professionnel

L’une des qualités que le comptable doit avoir est le sens de la recherche. Il doit être curieux et s’informer sur toutes les évolutions dans son domaine. Le respect des règles et la connaissance des nouvelles technologies lui permettront d’effectuer son travail avec succès. Avec son aide, l’entreprise dans laquelle il exerce sera toujours en règle.

Le comptable doit aussi être organisé et avoir le sens de la communication. Ce professionnel doit en effet remplir plusieurs activités comptables et pour la plupart d’entre elles, il y a des délais à respecter. Il doit donc avoir la capacité de les gérer à temps tout en fournissant un travail d’excellente qualité. Concernant la communication, il aura à collaborer avec d’autres équipes de la société, des clients, des fournisseurs…

Il doit avoir le sens de l’analyse et être en mesure de proposer à l’entreprise, des solutions pouvant l’aider à se développer. Pour finir, le comptable doit savoir garder son sang-froid. Ce métier soumet souvent au stress, surtout durant les périodes de clôture des comptes. Il faut donc avoir une bonne maitrise de ses émotions pour ne pas faire des erreurs dans les calculs.

Une reconversion intéressante, car c’est un métier en constante demande

Les comptables sont des professionnels qui sont aujourd’hui très recherchés. Cette forte demande ne cible pas seulement un niveau d’études en particulier. Ainsi, que vous soyez débutant ou professionnel avec de l’expérience, vous avez de fortes chances de trouver un emploi. Ce métier est en constante évolution et s’adapte chaque jour aux nouvelles réalités.

Ainsi, le comptable est aujourd’hui un professionnel multitâche qui occupe plusieurs rôles au sein d’une entreprise. En dehors de la gestion de la comptabilité, il s’occupe des déclarations fiscales et donne des conseils dans certaines circonstances. Il fournit donc un réel accompagnement à l’entreprise pour laquelle il travaille. Ce sont toutes ces raisons qui le rendent aujourd’hui indispensable dans le monde de l’entrepreneuriat. Toutefois, il ne pourra pas effectuer les missions d’un expert-comptable, car il n’a pas les diplômes requis pour cela.

À lire également :  Reconversion professionnelle : le portage salarial pour une transition en douceur

L’évolution des missions du comptable a aussi entrainé celle de son salaire. En quelques années, il a évolué de plusieurs centaines d’euros. Faire une reconversion professionnelle dans ce domaine est donc une excellente idée. Il offre un salaire raisonnable qui vous permettra d’avoir un train de vie confortable. Ce métier propose également de belles perspectives d’évolution. Avec le temps, vous pouvez devenir chef comptable ou directeur administratif financier (DAF). Cependant, tout dépend de votre niveau d’études et du nombre d’années d’expérience.

comptable reconversion professionnelle

Faites financer votre formation pour votre nouveau métier

La reconversion professionnelle dans le domaine de la comptabilité nécessite une formation spécifique. Celle-ci peut être financée avec votre compte CPF si vous travaillez déjà et avez accumulé des heures de formation. Il suffit de consulter votre compte et voir si les droits de formation cumulés seront suffisants pour payer tous les frais. Ces droits CPF sont détenus par toutes les personnes actives, qu’elles soient dans le secteur public ou privé. Ils sont directement reversés par l’employeur à l’administration compétente.

Les droits CPF peuvent être utilisés pour financer votre formation pendant que vous travaillez. Dans ce cas, vous devez en informer votre employeur et obtenir son accord. Cette condition est souvent obligatoire, car vous devez justifier votre absence aux heures de travail. L’entreprise peut vous donner son autorisation ou vous demander de reporter la formation dans 9 mois.

Vous avez alors le choix entre une formation en alternance ou un projet de transition professionnelle (PTP). Le PTP ou CPF de transition suppose que vous vous absentez du poste durant toute la durée de la formation, mais vous êtes toujours rémunéré. Il présente des conditions plus rigoureuses. Pour finir, le CPF peut aussi vous aider à financer votre formation même si vous êtes à la retraite ou au chômage.

Fanny
Auteur
Fanny Lianda
Je suis Fanny Lianda, une journaliste spécialisée dans le domaine de l'emploi et du management. Depuis plus de 10 ans, j'ai consacré ma carrière à l'écriture d'articles et de reportages sur les tendances et les enjeux actuels liés au monde du travail. Mon objectif en tant que journaliste spécialisée dans l'emploi et le management est d'aider les travailleurs et les employeurs à mieux comprendre les enjeux actuels et à prendre des décisions éclairées pour l'avenir.
Précédent

Comment utiliser les résultats d’un bilan de compétences à votre avantage ?

Notion de qualité de vie au travail: ce qu’il faut savoir

Suivant

Laisser un commentaire