Quels profils peuvent profiter du portage salarial ?

Le portage salarial consiste en une convention tripartite entre une société de portage, un salarié porté et un client qui est en général une entreprise cherchant un produit ou un service spécifique. Cette convention peut être intéressante notamment pour les autoentrepreneurs ou les créateurs d’entreprise, car elle offre le statut plus protecteur de salarié et délègue à l’entreprise de portage le soin de remplir les formalités administratives.

Si ce statut peut être intéressant, il ne conviendra pas à tout le monde. De plus, il est soumis à une réglementation assez stricte.

Voici une petite sélection de profils qui peuvent être intéressés par la convention de portage salarial.

Les cadres en recherche d’activité

Si vous disposez d’une certaine reconnaissance et d’expérience dans votre domaine, mais vous avez des difficultés à vous faire embaucher. Vous pouvez bénéficier du portage salarial qui vous apportera un réseau pour trouver de nouvelles missions, monter en compétence et augmenter vos chances de retrouver un nouvel emploi, accomplir un projet professionnel ou même tenter une reconversion professionnelle en essayant un nouveau métier. De plus, vous pourrez continuer à obtenir des indemnités chômage si la période d’activité est moins importante.

Le travailleur indépendant

Si vous avez un projet de création d’entreprise ou bien que vous exercez en tant que travailleur indépendant. Vous pouvez avoir des doutes sur le démarrage de votre activité, sur quel statut est le plus avantageux pour vous et si vous êtes suffisamment compétitif dans votre secteur d’activité. Le portage salarial apporte un certain nombre d’avantages grâce au statut de salarié comme la mutuelle, les cotisations retraite, les congés payés, le chômage ainsi qu’une protection du patrimoine financier. Cela apporte de la sécurité à votre projet. De plus, vous n’avez plus à vous occuper de tout l’aspect administratif qui est pris en charge par la société de portage. Vous pourrez ainsi vous concentrer pleinement à votre activité tout en restant indépendant.

À lire également :  La moitié des franciliens voudraient vivre et travailler en province (AFP)

Le cadre senior à la retraite

Si vous allez bientôt être à la retraite, mais que vous souhaitez continuer une activité, le portage salarial est possible pour continuer à travailler à temps plein, tout en percevant également votre chômage ou votre retraite. La société de portage réglera toutes les procédures, comme l’inscription à la caisse de retraite ou le prélèvement des cotisations sur le salaire (pour en savoir plus sur : le salaire d’un cadre en portage salarial). C’est donc un régime simple qui offre à la fois activité et liberté. Il permet également de mettre en avant vos compétences sans besoin de monter votre propre entreprise.

Un consultant à l’international

Avec la mondialisation et l’informatisation économiques, de plus en plus de sociétés ont des liens avec l’international. En tant que consultant à l’international, vous avez la possibilité d’avoir les avantages à la fois du statut de salarié, mais également d’une fiscalité plus généreuse (exonération fiscale). Avec le portage salarial, vous pouvez bénéficier de simplification de vos démarches, comme la demande d’un permis de travail ou encore votre comptabilité (factures, encaissements…) ainsi que toute la gestion administrative. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur vos missions.

Les formateurs

Tous les types de formateur peuvent bénéficier de ce statut juridique, comme par exemple, les coachs professionnels. Le portage salarial permet notamment d’obtenir un numéro de formateur. Cette convention offre également une assistance pour les appels d’offres. Elle permet ainsi d’étoffer votre réseau et vous facilite la recherche de mission. La facturation et les formalités auprès des administrations et des collectivités seront déléguées à l’entreprise de portage. De plus, certaines entreprises de portage vous font bénéficier d’une certification qui vous apporte une certaine reconnaissance des organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) qui sont les organismes en charge de collecter les obligations financières des entreprises en matière de formation professionnelle.

À lire également :  Quel est le job idéal pour les hypersensibles empathiques ?

Les cadres à temps partagé

Le temps de travail partagé est devenu très répandu. Afin de gagner en flexibilité et en économie, les entreprises ont donc tendance à proposer des missions ponctuelles. Cela concerne tous les domaines de l’entreprise comme les RH, l’informatique, la Recherche et le développement ou encore la finance. Si vous souhaiter un complément de revenus ou faire du temps partagé, le portage salarial est une bonne option. Elle offre la souplesse recherchée par les entreprises et en même temps elle permet d’effectuer plusieurs missions différentes.

Les managers de transition

Très développé au Royaume-Uni, le management de transition a tendance à s’implanter également en France. Ce sont souvent d’anciens cadres de direction ou les anciens dirigeants qui optent pour le management de transition. En alliant le management de transition avec le portage salarial, il est possible d’effectuer de nombreuses prestations tout en poursuivant une activité. Les sociétés de portage salarial offrent également un accompagnement des différents profils et permet de les intégrer dans leurs réseaux professionnels. Cette intégration rend plus facile votre recherche de missions en tant qu’apporteur d’affaires. De plus, il y a remboursement d’une partie des frais de fonctionnement, ainsi qu’une exonération fiscale.

Précédent

Télétravail : un « chèque bureau » demandé par des personnalités

Préparateur de commandes : études, diplômes, métier, salaire, formation

Suivant

Laisser un commentaire