La proactivité au travail

Le monde du travail regorge de vocabulaires utilisés au quotidien. L’un d’eux est le terme « proactivité ». Bien que très demandée par les recruteurs, la qualité dite de proactivité reste cependant assez floue. Il est donc important de définir ce terme pour savoir de quoi on parle exactement. Dans cet article, nous vous livrons tout ce qu’il faut savoir sur la proactivité : définition du terme, comment devenir proactif au travail et dans la recherche d’emploi.

Être proactif : qu’est-ce que cela veut dire exactement ?

L’adjectif « proactif » désigne le fait de suivre un processus d’ordre psychologique d’amont en aval. Il y a donc une notion d’anticipation. Ainsi, une personne dite proactive est une personne qui anticipe ce qui va se passer et n’attend pas que les circonstances viennent tout gâcher dans sa vie. Concrètement, dans le monde professionnel, une personne proactive est celle qui anticipe les problèmes, mais également les solutions à ces problèmes.

Être proactif c’est également avoir le sens de l’initiative et être dynamique. On peut qualifier une personne proactive d’entreprenante. Dans le milieu du travail, il est intéressant d’être réactif, c’est à dire être en mesure de réagir rapidement face à un problème. Toutefois, cette qualité ne suffit pas. Les recruteurs sont de plus en plus à la recherche de personnes proactives qui ont la capacité d’anticipation.

Crédit Photo: Ketut Subiyanto from Pexels

La proactivité : une qualité recherchée par les recruteurs

Aujourd’hui, les entreprises ne sont pas seulement à la recherche de jeunes diplômés à la pointe des connaissances. Elles sont plutôt enclins à dénicher des personnes avec des softs skills particulières. Ces softs skills se définissent comme des compétences particulières qui vont au-delà des connaissances purement techniques acquises durant les années d’étude. Être proactif fait partie des softs skills prisées par les recruteurs. En fait, une personne proactive est une personne autonome, créative, capable de s’adapter facilement à divers environnements de travail et apte à trouver des solutions à des problèmes complexes.

À lire également :  Défauts en entretien d'embauche : lesquels peut-on mettre en avant ?

Il est donc primordial d’insister sur votre qualité de proactivité durant un entretien d’embauche. Vous pourrez appuyer votre affirmation par des exemples d’actions concrètes que vous avez menées dans vos précédents postes, des actions qui démontrent effectivement votre proactivité.

Être proactif au travail : comment le devenir ?

Certaines théories affirment que la proactivité est innée. Mais, d’un autre côté, si on peut améliorer ses capacités de leadership, pourquoi ne pourrait-on pas apprendre à devenir proactif ? Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à devenir plus proactif au travail.

Si vous voulez être plus proactif au travail, la première chose que vous devez faire est de toujours vous demander quelles sont les améliorations que vous pouvez apporter à votre travail pour être plus productif. Vous pouvez étendre votre réflexion à votre service.

Être proactif c’est également définir des objectifs réalisables et ambitieux et trouver les solutions et les paramètres qui vous permettront de les atteindre.

L’anticipation fait partie de la proactivité. Ainsi, si vous voulez être proactif au travail, anticipez les problèmes et les blocages qui peuvent survenir et vous empêcher de mieux avancer. Si vous dirigez par exemple le service comptable, vous savez que le mois de janvier est toujours source de stress avec les bilans comptables qu’il faut envoyer. Ainsi, au lieu d’attendre la livraison annuelle des pièces comptables nécessaires à ces bilans, demandez qu’ils soient fournis tous les semestres ou trimestres. Vous permettrez ainsi à votre équipe de ne pas être surchargée de travail quand vient la période des bilans. C’est ce qui fait de vous un manager proactif.

À lire également :  Quelles sont les meilleures heures pour envoyer votre CV ?

Enfin, pour être proactif, il faut savoir comment réagir face à un problème. Les solutions que vous trouverez pour résoudre un problème peuvent ne pas marcher, mais elles vous serviront de leçons si le problème se reproduit et vous serez alors plus proactif. Ainsi, ne fuyez pas les problèmes et essayez d’en trouver des solutions opérationnelles.

Être proactif dans sa recherche d’emploi : comment faire ?

S’il est important d’être proactif dans le monde professionnel, il l’est davantage lors de la recherche d’emploi. En fait, la proactivité ne s’applique pas seulement sur le lieu de travail, mais dans tous les aspects de la vie quotidienne.

Dans la quête d’un nouvel emploi, être réactif est essentiel. Être réactif c’est surveiller les nouvelles offres et être parmi les premiers à y répondre. Être proactif c’est encore mieux. En fait, c’est envoyer des candidatures spontanées à des entreprises que vous pensez recruter et qui œuvrent dans des secteurs pouvant se développer dans le futur. Être proactif dans sa recherche d’emploi c’est également multiplier les CV à déposer dans les CVthèques en ligne. Enfin, être proactif aux yeux d’un recruteur, c’est prendre l’initiative de se présenter à lui, et ce, sans invitation de sa part.

Précédent

Améliorer votre productivité avec la matrice d’Eisenhower

Comment améliorer votre calcul d’index égalité Femmes-Hommes ?

Suivant

Laisser un commentaire