Des exemples de CV qui marchent

Dès la réception des CV, les recruteurs font une sorte de tri visuel, qui ne dure que quelques secondes. Ils se basent uniquement sur la forme du CV, pour décider s’ils doivent le lire ou pas. Pour tirer votre épingle du jeu, votre CV doit donc être attrayant, et sa présentation attirante. Le plus important est de ne surtout pas en faire trop en voulant bien faire.

Suivez nos conseils pour rester simple, mais efficace, en rédigeant votre CV.

Soyez précis et succinct

Après votre rédaction, faites une lecture approfondie. Cette étape vous permettra de supprimer les informations superflues qui ne vous seront d’aucune utilité dans ce domaine. Faites ce nettoyage avant de passer à la mise en forme.

Ainsi, vous aurez la certitude que vous avez mis les missions et les réalisations qui ont rapport avec l’emploi que vous souhaitez décrocher. Vous serez également certain d’avoir plus d’informations utiles que futiles, qui tiendront à coup sûr, sur une page.

Choisissez une police discrète

Il est vrai que le choix de la police reste personnel. Cependant, sur ce point, l’extravagance et la fantaisie ne sont pas de mise. En effet, toutes les polices ne sont pas toutes adaptées à la rédaction d’un CV. Les plus appropriées sont Calibri et Verdana. Vous pouvez également décider de vous fier à l’aspect neutre de la police Arial. Pour savoir quel type de police choisir pour son CV, il faut juste opter pour celles qui sont neutres et lisibles pour le recruteur, qu’importe le format du CV. Aussi, il est important que vous employiez cette seule police pour l’intégralité du document.

En ce qui concerne la taille, la pratique voudrait que le corps du document soit de taille 12, et que celle du titre soit un peu plus grande. Pour les intitulés de rubrique et les fonctions, faites de même. Puisque ce sont des informations importantes, mettez-les en gras. L’italique est une extravagance dont vous pouvez raisonnablement vous passer. Évitez d’écrire les mots en lettres capitales, cela est proscrit.

Optez pour une présentation soft

Choisissez un modèle simple, mais élégant, à la mode Apple par exemple. Pour aérer votre CV, les éléments de graphisme dont vous devez vous servir doivent aussi être simples et beaux. Des puces, des encadrements, des lignes aussi bien horizontales que verticales.

Le plus important est de ne pas faire une utilisation excessive de ces éléments. Au niveau de votre expérience professionnelle, vous pouvez vous servir des puces pour énumérer vos expériences. Il est également admis que vous sépariez les rubriques du document par des lignes horizontales. Vous pouvez, en outre, mettre le titre et vos informations personnelles comme le nom, l’adresse mail, le numéro dans un encadré. La fameuse accroche peut également être mise dans un encadré.

Faites attention à ne pas en faire trop. Le recruteur doit trouver votre CV fluide, sans surcharge. N’ayez surtout pas peur d’être minimaliste.

Soyez sobre

La sobriété fait décidément peur aux candidats. La pratique courante voudrait que l’on mette beaucoup de couleur dans le but d’embellir le document. Le résultat est qu’en fin de compte, vous avez des couleurs partout : pour la police, en aplat et même pour les encadrés. Il est vrai que ce n’est pas prohibé, mais il ne faut pas exagérer.

Pour bien faire, vous devez choisir une seule couleur, encore, faut-il qu’elle soit lisible et visible pour tous. Oubliez le jaune et encore moins le rose fluo si vous avez pour intention de postuler dans une banque. La couleur que vous choisissez doit être en accord avec le poste que vous visez.

Pour éviter de faire des erreurs, il est généralement recommandé aux candidats de ne pas colorer leur document. Contentez-vous de la couleur noire. Vous pouvez retrouver des exemples de CV : ici.

N’utilisez pas de logos

Insérer des logos et des icônes peut être une grande tentation. C’est l’occasion pour le candidat de montrer l’étendue de ses connaissances surtout quand il maîtrise les logiciels. Toutefois, cet étalage de connaissance peut se montrer très risqué. Avant d’utiliser un logo, vous êtes censés avoir obtenu l’autorisation de la marque concernée.

Vous pouvez très vite vous retrouver dans une mauvaise posture pendant l’entretien avec le recruteur à cause de cet ajout futile. De plus, toutes ces formes contribuent en général à alourdir le CV et à le rendre moins sobre.

Choisissez le logiciel Word

Le logiciel Word est le meilleur à utiliser pour la rédaction du CV. Surtout lorsque vous le maîtrisez, votre document est à la fois simple, beau et esthétique. À la fin, vous n’avez qu’à procéder à l’enregistrement du document sous format PDF. Avec cette dernière étape, vous aurez l’assurance que la mise en forme de votre document reste intacte lorsque le recruteur l’ouvrira.

N’exploitez surtout pas pour votre rédaction, un logiciel que vous ne maîtrisez pas, au risque de vous porter préjudice aux yeux du recruteur. Si par exemple, vous postulez pour un poste dans le domaine de la communication, vous pouvez, selon vos possibilités et vos connaissances, décider d’exploiter InDesign ou Photoshop. Dans le cas contraire, contentez-vous de Word.

Previous

Les erreurs à ne pas faire lors de la rédaction de votre CV

7 conseils pour faire une bonne première impression lors de votre entretien d’embauche

Next

Laisser un commentaire