Tout savoir sur le financement participatif pour la création d’une entreprise

Même pour un simple projet, il est nécessaire d’avoir un certain budget de départ. Et si le projet dure pour un certain nombre de mois, voire des années, il aura inévitablement besoin d’un financement. Si vous souhaitez créer votre propre entreprise, vous avez sûrement un budget pour la première phase, mais pour y travailler correctement, il nécessite des fonds supplémentaires. C’est pour cette raison que nous allons vous présenter le financement participatif.

Qu’est-ce que le financement participatif ?

Le financement participatif est tout simplement un financement rapporté par plusieurs personnes extérieures, intéressées et voulant encourager un projet ou une entreprise donnée. Il est également connu sous le nom de crowdfunding qui fait référence à une foule en anglais, ce qui revient par conséquent à dire qu’un grand nombre de personnes se chargeront des fonds. Cela peut être sous forme de dons, ce qui est le plus répandu chez les petites entreprises, ou bien des récompenses ou des achats précipités.

Les principaux avantages du financement participatif concernent le propriétaire du projet, étant donné qu’il sera en mesure de travailler sur son élaboration sans se soucier des dépenses nécessaires pour le faire. Cependant, les investisseurs sont également très avantagés dans ce genre de financement. En effet, ils recherchent en général des projets à faible risque, un petit projet qui n’a besoin que de quelques dons est la meilleure trouvaille pour eux. En plus, tout se fait en ligne, pas besoin de se déplacer. Les détails des projets sont très détaillés et en tant qu’investisseur, vous pourrez aussi contacter le créateur.

À lire également :  Quels sont les dispositifs d'aide pour la création d'entreprise ?

Les types de financement participatif

Comme précisé brièvement plus haut, le financement participatif peut se faire de différentes manières, tant que cela suit toujours le même principe de la foule. Le type le plus répandu est le don, chaque personne intéressée, qu’elle soit une investisseuse ou non, apporte une certaine somme d’argent, généralement allant de 1 euro à des centaines ou des milliers. La personne n’aura pas forcément une contrepartie ou une quelconque offre, l’unique but serait d’encourager le projet. Un autre type, variant légèrement du premier, est la récompense. Le don est effectué, mais cette fois-ci en attendant quelque chose en retour, notamment en lien avec le projet. Par exemple, un auteur de bandes dessinées lance la campagne de son œuvre, les donateurs en recevront un exemplaire à la fin du projet.

Une variante du financement participatif est la dette, qui consiste à recevoir de l’argent d’une personne extérieure, puis de la rembourser au moment venu. Enfin, le créateur de l’entreprise peut décider d’offrir leur services afin de recevoir une partie du financement nécessaire.

Conseils pour se lancer dans le financement participatif

Afin de vous aider pour vous lancer en même temps dans la création de votre entreprise et sa subvention à l’aide du financement participatif, nous vous présentons une liste de conseils et astuces qu’il serait très intéressant de connaître. Pour bien vous lancer dans cette procédure spéciale, vous devriez :

  • analyser le marché et établir une comparaison entre vos produits et ceux de vos concurrents qui ont déjà réussi à financer de la même manière que vous ;
  • lancer une newsletter qui vous mettra en contact avec de potentiels futurs clients et donateurs. Cela vous permettra de rapidement modifier des choses selon leurs besoins ;
  • prendre le temps de bien élaborer votre campagne afin de bien attirer l’attention du public que vous visez. Surtout que tout est en ligne ;
  • étudier le marché afin d’avoir une idée des prix et donations demandées par vos concurrents. Il ne faut pas trop s’éloigner de la moyenne des prix proposés ;
  • planifier toutes les dates dans un agenda spécial et essayez de régulièrement encourager et être actif dans d’autres projets similaires au vôtre…
À lire également :  L'essentiel à savoir sur l'aide Agefiph pour création d'entreprise

Penser à l’entreprise, à son idée et surtout à sa vie une fois que tout est en ordre et qu’il n’y a plus besoin de financer un projet, vu qu’il devient automne. Mais avant cela, toute nouvelle entreprise a besoin d’un budget, surtout durant les premiers mois de sa création. Le financement participatif vous aidera énormément, et avec tous les éclaircissements que nous vous avons listés, vous allez assurément mieux vous retrouver. De nombreux sites proposent ce type de financement, vous pouvez aller y jeter un coup-d’œil.

Précédent

Comment définir le budget de création d’entreprise ?

Quel est le lien entre Pôle Emploi et la création entreprise ?

Suivant