La procrastination: un allié pour travailler efficacement


-

La procrastination est une habitude courante qui consiste à retarder ou à reporter des tâches jusqu’à la dernière minute. Ce comportement peut sembler anodin, mais il peut entraîner beaucoup de stress, d’anxiété et d’occasions manquées. Cependant, si vous apprenez à exploiter le pouvoir de la procrastination, vous pouvez en faire un outil de productivité et de créativité. Découvrez dans cet article comment vous pouvez utiliser la procrastination pour gagner en efficacité au travail.

La procrastination : qu’est-ce que c’est ?

Selon une étude récente menée par OpinionWay, un pourcentage impressionnant de 72 % des travailleurs et des étudiants admettent qu’ils procrastinent au travail pendant 1 heure et 54 minutes par jour en moyenne.

La procrastination est souvent liée à un manque de productivité, qui peut être attribué à l’habitude de reporter les tâches jusqu’à la dernière minute. Il existe plusieurs raisons pour lesquelles les gens procrastinent, notamment un manque de motivation, des responsabilités professionnelles peu claires et un sentiment général de désintérêt pour le travail effectué.

Les conséquences de la procrastination peuvent être graves pour les entreprises : délais non respectés, travail bâclé et manque d’attention aux détails. Lorsque les tâches sont laissées à la dernière minute, les employés sont souvent obligés de se précipiter pour les accomplir, ce qui entraîne une augmentation du niveau de stress et un manque de concentration. De plus, les délais non respectés peuvent avoir un effet d’entraînement sur d’autres projets, entraînant des retards et risquant de nuire à la réputation de l’entreprise.

Cependant, il est important de noter que la procrastination n’est pas toujours un trait de caractère négatif. En fait, il existe plusieurs cas où le fait de retarder une tâche peut être bénéfique.

Crédit Photo: Andrea Piacquadio via Pexels

La procrastination : un moyen pour booster son efficacité

Il existe différentes catégories de procrastinateurs, comme l’a identifié le psychologue Neil Fiore. Cependant, il existe une catégorie particulièrement bénéfique pour la productivité d’une entreprise: le procrastinateur chanceux.

À lire également :  Les questions que vous devez poser lors de votre entretien d'embauche

Appartenez-vous au groupe de personnes qui attendent la dernière minute pour agir ? Cette situation ne vous bloque-t-il pas, mais vous donne au contraire une poussée d’adrénaline ? Et obtenez-vous des résultats d’une grande efficacité ? Si la réponse est oui, alors il n’y a aucune raison pour que vous changiez vos habitudes !

En fait, votre mode de procrastination peut vous apprendre à gérer les situations urgentes, grâce à un état de stress positif. En période d’urgence, vous êtes l’homme/la femme de la situation – celui/celle qui peut produire un projet en un temps record, avec des résultats qui peuvent surpasser même les individus les plus organisés.

En tant que procrastinateur, vous avez développé la capacité de vous concentrer et d’accomplir des tâches sous pression. Vous avez appris à établir des priorités, à réfléchir rapidement et à prendre des décisions à la fois efficaces et efficientes.

La procrastination : un moyen pour trouver de nouvelles idées

Si vous ne faites pas partie des procrastinateurs chanceux, il existe des moyens de tirer le meilleur partis de ces moments où vous ne voulez pas travailler. Vous pouvez utiliser ce temps pour formuler vos ambitions et définir les projets que vous aimeriez accomplir. En faisant cela, vous pouvez orienter votre procrastination vers des sujets qui vous motivent et développer progressivement un plan dans votre esprit.

Lorsque vous êtes pris par le quotidien et la routine, il peut être difficile de prendre du recul. Vous agissez en pilote automatique et perdez de vue vos objectifs. Dans ces cas-là, la procrastination peut être bénéfique. En laissant votre esprit vagabonder au-delà des limites que vous vous êtes fixées, de nouvelles idées émergent et votre vision s’élargit. Vous ralentissez, prenez du recul et envisagez de nouvelles solutions.

À lire également :  Qu'est-ce qui fait un bon naturopathe ?

La procrastination : un moyen pour développer sa créativité

La procrastination a longtemps été considérée comme une mauvaise habitude qui entrave la productivité et la réussite. Cependant, dans le monde des affaires et de l’entrepreneuriat, la procrastination peut en fait être un outil précieux pour l’innovation et la créativité.

Lorsque l’on travaille sur un projet ou que l’on développe une nouvelle idée, il est important de prendre le temps de reculer et de laisser l’idée mûrir. Cela peut impliquer de faire une pause pour ne pas travailler activement sur l’idée et de la laisser mijoter au fond de votre esprit. Ce processus de procrastination peut en fait servir de catalyseur à la pensée créative et à la résolution de problèmes.

En fait, certains des entrepreneurs et chefs d’entreprise les plus prospères sont connus pour utiliser la procrastination comme moyen de générer de nouvelles idées et approches. En prenant du recul et en laissant leur esprit vagabonder, ils sont souvent capables de trouver des solutions innovantes à des problèmes complexes.

Fanny
Auteur
Fanny Lianda
Je suis Fanny Lianda, une journaliste spécialisée dans le domaine de l'emploi et du management. Depuis plus de 10 ans, j'ai consacré ma carrière à l'écriture d'articles et de reportages sur les tendances et les enjeux actuels liés au monde du travail. Mon objectif en tant que journaliste spécialisée dans l'emploi et le management est d'aider les travailleurs et les employeurs à mieux comprendre les enjeux actuels et à prendre des décisions éclairées pour l'avenir.
Précédent

Les différentes formations à envisager pour devenir expert en informatique

Le self-management : une révolution dans le monde professionnel

Suivant

Laisser un commentaire