Tout savoir sur l’Open Badge


-

Le système de badges ouverts offre la possibilité de démontrer et de capitaliser ses compétences non professionnelles. Que l’on soit doué pour un sport particulier, que l’on ait une maîtrise impressionnante d’une langue ou que l’on soit un musicien talentueux, il est désormais possible d’ajouter de la valeur à ces compétences grâce à des badges numériques. Focus.

Open Badge : définition

Un badge ouvert est une image numérique qui contient des informations sur une personne, une association ou une entreprise. Il est utilisé pour reconnaître et valider les compétences, les connaissances et les réalisations de cette personne ou de cette organisation.

Ce titre numérique peut être utilisé pour mettre en valeur l’expertise, le savoir-faire et les compétences interpersonnelles, ainsi que pour reconnaître et valoriser un engagement ou une contribution particulière à un projet.

En facilitant la reconnaissance et la validation de certaines compétences et réalisations, les badges ouverts peuvent être un outil important pour aider les individus à se démarquer sur le marché du travail compétitif d’aujourd’hui.

Open Badge : histoire

La norme « open badge » a été présentée pour la première fois en 2010 par Mozilla à Barcelone, et elle a rapidement gagné en popularité au sein de la communauté éducative mondiale. L’année suivante, elle a été adoptée aux États-Unis, en Chine, au Japon, en Belgique et en Australie, où elle a été présentée à l’Université d’été de l’apprentissage à Chicago.

Cela a marqué le début d’une nouvelle ère pour l’apprentissage numérique, car il a permis aux apprenants d’obtenir la reconnaissance de leurs réalisations. En 2013, la première plateforme ouverte de badges a été créée : Bestr.

Crédit Photo: bestr.it

En France, les badges ouverts n’ont pas connu un grand essor avant 2017, lorsque l’université de Caen et le collectif badgeons la Normandie ont commencé leurs premières expériences. Cela a marqué le début d’une adoption plus large des badges ouverts en France.

À lire également :  4 bonnes réponses à la question "Parlez-moi de vous" en entretien d'embauche

Open Badge : les différents types

Les badges peuvent être utilisés pour reconnaître une grande variété de compétences et de réalisations. Par exemple, les diplômes traditionnels tels que le CAP, le baccalauréat, le BTS, la maîtrise et le doctorat peuvent tous être reconnus par des badges.

En outre, les badges peuvent être utilisés pour reconnaître des compétences extrascolaires ou des réalisations non universitaires. Par exemple, les badges numériques peuvent être utilisés pour récompenser des personnes pour leur participation à divers événements, tels que des courses, des congrès ou des actions de formation.

Un badge ouvert peut être une reconnaissance en ligne d’une réalisation ou de l’appartenance à un groupe, qui peut être professionnel ou récréatif. Ce badge peut être décerné pour diverses raisons, telles que l’appartenance à un club sportif, à une association culturelle, à un orchestre ou à un syndicat.

Il peut également être décerné après un examen qui vérifie l’acquisition de compétences certifiées, comme la maîtrise d’une langue étrangère ou une certification technique. En outre, un badge de crédit de formation ouverte peut être remis aux personnes qui ont terminé un programme d’apprentissage ou de formation continue.

En résumé, il existe les badges de certification, les badges de formation, les badges de diplôme, les badges de compétence, les badges de savoir-faire, les badges de participation.

Open Badge : les plateformes

En théorie, n’importe qui peut émettre des badges numériques, permettant au destinataire de créer son propre badge pour reconnaître ses propres compétences ou celles des autres. Ce principe d’accorder le droit à la reconnaissance est le concept clé derrière Open Badges 2.0, une norme qui est maintenue et soutenue par de nombreuses plateformes telles que Bestr v4.0, My Open Badge v1.2 et Marketplace Simulations v2022.

À lire également :  4 exemples d'accroche à mettre dans votre CV

De nombreux organismes de formation ont également choisi de délivrer des badges ouverts afin de reconnaître les réalisations et les accomplissements de leurs étudiants. Outre les émetteurs individuels, les badges numériques sont également délivrés par des communautés et des entreprises. IBM en est un bon exemple : elle offre à ses employés plus de deux mille badges uniques liés à leurs programmes de formation. Il convient également de noter qu’un badge peut être co-émis par plusieurs organisations, telles qu’un réseau d’associations et une école.

Open Badge : comment en créer ?

Pour émettre un badge ouvert, il est nécessaire d’utiliser une plateforme dédiée comme celles que nous venons de mentionner. Il est important de choisir une plateforme où le français est l’une des langues disponibles, car cela facilitera la compréhension et l’utilisation du badge par le destinataire.

Il convient également d’examiner les fonctionnalités et l’interface de la plateforme afin de s’assurer qu’elle répond aux besoins. Il est important de se rappeler qu’un badge numérique n’a aucune valeur en dehors de son contexte. Un badge ouvert doit donc être émis au sein d’un écosystème capable de garantir la valeur ajoutée du badge pour le destinataire.

Fanny
Auteur
Fanny Lianda
Je suis Fanny Lianda, une journaliste spécialisée dans le domaine de l'emploi et du management. Depuis plus de 10 ans, j'ai consacré ma carrière à l'écriture d'articles et de reportages sur les tendances et les enjeux actuels liés au monde du travail. Mon objectif en tant que journaliste spécialisée dans l'emploi et le management est d'aider les travailleurs et les employeurs à mieux comprendre les enjeux actuels et à prendre des décisions éclairées pour l'avenir.
Précédent

Quels sont les débouchés après un master commerce ?

Recherche d’emploi : ne sous-estimez pas l’aide de Pôle Emploi

Suivant

Laisser un commentaire