Quel est le job idéal pour les hypersensibles empathiques ?

Le besoin de travailler se fait sentir chez tous les hommes et parfois à cause d’un caractère ou d’une différence avec les autres, il devient difficile de trouver le cadre adéquat pour son épanouissement. L’une de ces différences est l’hypersensibilité. C’est ainsi que les hypersensibles empathiques ont quelques fois du mal à s’adapter à leur environnement de travail. Il faut dire qu’ils sont émotifs et très sensibles. Pour leur épanouissement, il leur faudrait en réalité un cadre de travail bien précis pour mettre en valeur leur humanisme. La suite de cet article vous dira un peu plus.

Trouver un travail qui leur plaît

Les hypersensibles empathiques sont plus ouverts lorsqu’ils travaillent dans des domaines qui leur permettent de révéler leurs valeurs. Ils se sentent plus épanouis lorsqu’ils font recours à leurs différentes qualités pour aider d’autres personnes à se sentir mieux sachant qu’ils éprouvent les mêmes sentiments par exemple. Ils sont reconnus pour leur réelle volonté et leur côté empathique. Toutefois, cette hypersensibilité ne correspond pas à certains domaines d’activité. Il s’agit par exemple des secteurs du commerce, du sport, de l’administration, des affaires et de tous les autres secteurs où les émotions ne sont pas de mise.

Néanmoins, l’envie de travailler dans un domaine donné peut parfois prendre le dessus et dans ce cas, il faudrait que les personnes qui ont ce caractère puissent s’écarter des zones bruyantes. Elles doivent aussi être capables de se tenir loin des milieux qui les plongent en permanence dans un état de stress. Dans les services, le besoin de personnes hypersensibles empathiques se fait de plus en plus sentir, seulement la plupart d’entre elles reste sans emploi réel du fait de cette particularité.

C’est dans l’optique de réduire le taux de chômage des personnes hypersensibles empathiques que Liliya Reshetnyak, spécialiste dans l’embauchage des personnes avec des caractéristiques hors normes a créé une société d’embauche Hipip IN. Elle y donne ainsi une opportunité de confrontation entre les demandeurs d’emploi ayant ce profil et les employeurs les recherchant. Elle a déjà réussi à mettre en contact plusieurs d’entre eux et continue de le faire.

Elle parle aussi des connaissances des personnes dotées de ce caractère, de même que certaines qualités (innovation, diffusion, exactitude…) dont elles font preuve et qui pourraient être très utiles pour une société qui les recrute. Elle insiste sur l’importance de la volonté d’exercer un travail pour les personnes hypersensibles empathiques. En effet, il s’agit d’une condition indispensable pour qu’elles puissent doivent donner le meilleur d’elles-mêmes, sinon cela ne serait que peine perdue.

Opter pour une atmosphère de travail saine

Les hypersensibles empathiques sont facilement affectés par le cadre de travail qui les accueille. Certains détails concernant la luminosité, le niveau sonore, la ventilation, le contact avec d’autres employés… pourraient rendre l’environnement professionnel inadéquat pour eux. Par ricochet, cela pourrait abaisser leur niveau de rendement. Ils doivent se rendre compte d’une certaine complémentarité entre leurs idées et les valeurs de la société pour se sentir mieux dans ce qu’ils font. Ce qui n’est pas toujours chose simple à trouver.

Certaines sociétés ont du mal à respecter les valeurs qu’elles auraient émises au départ. Face à cette situation, une visite des installations s’impose alors pour essayer de retrouver une certaine adéquation avec les principes des hypersensibles empathiques pour une bonne marche dans le cadre de travail. Du fait de la rareté des sociétés ou cadres convenables, les embaucheurs misent souvent sur le profil du leader de ces derniers pour accepter les offres.

Mettre l’accent sur son hypersensibilité au cours des rencontres pourrait permettre de trouver le cadre idéal avant de s’y engager. Sinon, il est toujours possible d’utiliser d’autres solutions (le repos, le recueillement, etc.) pour se conformer à la place de travail qui leur serait affectée.

Savoir se tenir loin des individus malsains

Pour les hypersensibles empathiques, il est aussi important de travailler dans un cadre convivial. En effet, ils supportent mal les nuisances sonores et les discordes par exemple. Cela ne veut toutefois pas dire qu’ils sont particulièrement réservés ou angoissés. Ils sont au contraire vraiment ouverts d’esprit et ont un excellent sens de l’écoute. Lorsqu’ils occupent une place de leader, ils sont généralement très compétents.

Dans leur rôle de leader, ils veillent à toujours faire preuve d’une grande précision ainsi que d’un grand soin. Toutefois, à cause de leur sensibilité, ils n’arrivent pas à réprimander convenablement leurs collaborateurs. Ils devraient normalement accepter de le faire, puisque cela y va du bien de l’entreprise. Par ailleurs, à force de vouloir plaire à tout le monde, ils deviennent le sujet de convoitise des individus malintentionnés. Ces derniers profitent de leur bienveillance pour les tacler durement.

Pour tirer le maximum des personnes hypersensibles empathiques, il faudrait faire le choix de les prendre tel qu’elles sont. En effet, de leur côté, elles feront de leur mieux pour se faire accepter de tous et partager un cadre de travail avec d’autres personnes. Il faudrait donc essayer de mieux appréhender leurs différents sentiments afin de mieux accepter leurs particularités.

Pour un hypersensible empathique, il est aussi possible de trouver un travail comme tout autre humain. Toutefois, pour cela, il faudrait que la volonté, la convivialité du cadre de travail et l’acceptation de soi par les autres soient les conditions de base.

Previous

Découvrez les 10 soft skills les plus recherchées en entreprise

Laisser un commentaire