Les astuces pour booster son niveau d’anglais

apprendre anglais

« Where is Brian ? Brian is in the kitchen ! ». Dans son sketch, l’humoriste Gad Elmaleh s’amuse du niveau des français en anglais. En effet, selon une étude Monster-Yes de 2010 (1) moins d’1 français sur 4 dit maîtriser la langue de Shakespeare. Or, dans une carrière c’est un atout. Pas de panique. Quelques astuces pour progresser step by step (2).

Définir son niveau et ses besoins

Surévaluer son niveau d’anglais sur son CV ne mène à rien. Au cours d’un entretien, vous serez vite démasqué. De nombreux outils d’évaluation, gratuits et reconnus, existent sur Internet. Ils vous donneront un aperçu de votre potentiel en langues. Vous évaluerez plus facilement votre progression en ayant ce point de départ.

Les solutions les plus connues sont l’Itest Quick Look de Monster, le test Vocable du site de l’Apec ou encore le mini-test du TOEIC. A partir de là, vous pouvez vous fixer des objectifs clairs en rapport avec vos besoins professionnels.

Privilégier la mise en situation professionnelle

Demander l’heure, son itinéraire, passer commande au restaurant en anglais,…tout le monde sait faire. Mais appliqué à une situation professionnelle, le manque de vocabulaire se fait alors cruellement ressentir (55% des interrogés).

Les formations en Business English(3) sont dans ce cas les plus appropriées. Elles combinent à la fois l’acquisition d’un vocabulaire spécifique à un secteur d’activité, et l’apprentissage de techniques de communication liées au monde de l’entreprise (rédaction d’emails, comptes rendus, présentations,…).

S’immerger dans les eaux anglophones

« Pour progresser en anglais de façon sûre et durable, il faut avant tout pratiquer quotidiennement, quel que soit le niveau de départ » recommande Stylianos Antalis, Président Directeur Général YES, centre de formation en anglais.

Pour parfaire son apprentissage de la langue, les formateurs recommandent, en complément des cours, de s’immerger le plus souvent possible dans la culture Anglo-saxonne. Par exemple, au travers de la lecture d’ouvrages en anglais, de la presse, ou encore en suivant les informations sur CNN, écouter la BBC… voire regarder ses séries préférées en anglais !

Le saviez-vous ?

L’OPCA FAFIEC propose des formations en anglais clés en main : les Actions collectives. Les programmes de formation sont définis, les organismes de formation présélectionnés et les coûts pédagogiques sont, dans la majorité des cas, totalement pris en charge. Rendez-vous sur le site www.fafiec.fr pour plus d’informations.

(1) Enquête réalisée à l’automne 2010 par l’IFOP pour YES – Your English Solution. Echantillon de 1025 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, du 19 au 21 octobre 2010.
(2) Traduction : pas à pas.
(3) Anglais des affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *