Négocier une formation avec son employeur

Pour bénéficier d’une formation, mieux vaut en faire la demande. Pour mettre toutes les chances de son côté, quelques étapes incontournables à suivre.

1. Travailler en amont son projet

Se lancer dans un projet de formation c’est comme préparer une compétition sportive. Cela nécessite une préparation. En guise d’échauffement, commencez par faire le point sur vos compétences et vos besoins. Vous pourrez alors définir vos objectifs.

2. Connaître ses possibilités d’action

Une fois votre échauffement terminé, préparez votre plan de match. Trois possibilités.

La première : vos objectifs concordent avec les besoins de votre entreprise. Votre projet peut être intégré dans le plan de formation* défini par votre employeur.

La deuxième : la formation n’entre pas dans le plan. Vous pouvez solliciter votre DIF. Si le DIF vous laisse l’initiative de la formation, l’employeur n’est pas obligé de l’accepter.

Enfin : vous avez des souhaits personnels d’évolution, voire de reconversion. Dans ce cas, privilégiez le Congé Individuel de Formation. L’autorisation d’absence accordée n’implique pas le financement du congé par le Fongecif ou l’Opacif*.

3. Convaincre son employeur

Jour de match, vous arrivez enfin à votre rendez-vous d’entretien. Pas ne panique. Rassurez votre manager sur l’utilité de la formation en lui précisant de quelle manière les connaissances acquises seront réinvesties au profit de l’entreprise.

Persuadez-le que vous faites partie de la même équipe et jouez collectif. Votre équipe, c’est votre entreprise.

Le saviez-vous ?

Depuis 2009, le Droit Individuel à la Formation est devenu « portable ».

Après la rupture d’un CDI (sauf faute lourde), rupture conventionnelle, fin d’un CDD… Quelque soit la cause de la fin du contrat de travail, et sous réserve qu’elle ouvre le droit aux allocations de chômage, l’intéressé devenu demandeur d’emploi ou nouvellement embauché peut bénéficier d’une formation au titre du DIF.

L’ensemble des heures acquises est maintenu et converti en une somme d’argent : nombre d’heures x 9,15€ (ce montant figure sur le certificat de travail).

Pour en savoir plus sur les modalités du DIF Portable :

Fiche pratique sur le DIF Portable

* Organisme paritaire agréé pour collecter les contributions des entreprises au titre du CIF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *