Les clés pour aborder son entretien annuel d’évaluation sereinement

entretien annuel

Source d’appréhension, la convocation à l’entretien annuel est parfois mal vécue par le salarié. Nulle crainte. Pour faire de ce rendez-vous une réussite, quelques règles simples à suivre.

L’entretien annuel c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, c’est un entretien qui a lieu tous les ans. L’objectif est de faire le bilan de l’année écoulée et d’aborder les perspectives pour l’année à venir.

Plus qu’une énumération d’actions, c’est votre entretien. Les occasions de discuter de soi, d’un point de vue professionnel bien sûr, avec son manager ne sont pas si fréquentes, alors profitez-en ! Pour cela préparez-vous. Idéalement, deux semaines avant.

  • Si c’est votre deuxième entretien, essayez d’avoir le compte-rendu sous les yeux, c’est un bon début pour faire son auto-analyse.
  • Si c’est votre premier, demandez une trame à votre manager, ou anticipez en préparant votre propre bilan.

Une check-list type

Pour aborder l’ensemble des points souhaités, faites une check-list. Comme toute réunion, déterminez un ordre du jour décliné si possible en 3 axes :

  • l’évaluation des objectifs annuels,
  • le bilan des projets,
  • les perspectives.

Dans une première colonne, faites le rappel des objectifs annuels. En parallèle, indiquez les résultats obtenus permettant de les évaluer. Si les résultats n’ont pas été atteints, précisez-en les motifs.

Dans une seconde colonne, dressez votre bilan par projets. Vous y listerez l’ensemble des projets réalisés, l’objectif prévu, le résultat obtenu, vos réussites et vos échecs.

Enfin, dans une dernière colonne, proposez des perspectives pour l’année à venir.
L’intérêt ? Prendre de la hauteur sur votre pratique professionnelle et déterminer des leviers de motivation. La question de la rémunération n’est pas une obligation. Si vous souhaitez l’aborder, ici aussi, un minimum d’anticipation est requis avec des arguments pour justifier votre projet.

Mais en définitive, gardez à l’esprit que l’argumentation et l’écoute seront vos meilleurs alliés.

Et l’entretien professionnel ?

Centré sur la détection des besoins en formation, il est d’avantage orienté sur l’évaluation des compétences. Il permet de construire le plan de formation de l’entreprise.

Il arrive que cet entretien soit couplé à l’entretien annuel, veillez à faire la séparation entre les deux pour ne pas perdre de vue les objectifs de ces rendez-vous.

Selon les conventions collectives et accords de branches, une fréquence d’organisation est imposée.

Par exemple, si vous êtes ingénieur, informaticien ou encore consultant en ressources humaines, il doit avoir lieu a minima tous les 2 ans.

Renseignez-vous auprès de votre RH !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *